Questions-Réponses

Vous trouverez ici quelques réponses aux questions fréquemment posées :

Peut-on mettre du parquet dans notre maison avec un chauffage au sol basse température ?
Oui. Vous pouvez mettre un parquet massif, un contrecollé ou un revêtement de sol stratifié. Dans les cas de parquet massif, il ne doit pas excéder 15 mm d’épaisseur et 130 mm de large. Si vous souhaitez plus large, il faut poser un parquet contrecollé qui permet d’avoir des lames larges en conservant une faible épaisseur. Les sols stratifiés seront eux posés flottant.

Nous avons envie de mettre du parquet dans une salle de bain ou une cuisine, est-ce possible ?
Oui : la pose de parquet dans une salle de bain est possible mais seules les essences imputrescibles sont autorisées. Pour la cuisine, il n’y a pas de restriction particulière.

Quelle est la différence entre un parquet huilé et un parquet vitrifié ?
Un parquet huilé aura un aspect plus naturel qu’un parquet vitrifié et les rayures seront moins visibles sur ce premier. L’huile nécessite un peu plus d’entretien que le vitrificateur, c’est-à-dire l’application, une fois l’an, d’un régénérant en fonction du trafic.

La rénovation locale est possible sur un parquet huilé. Un parquet vitrifié ne nécessite pas d’entretien particulier, l’aspect est plus tendu et il n’y a pas de possibilité de le re-poncer localement.

On préfèrera une vitrification dans une salle de bain pour éviter les traces d’eau.

Comment entretient-on un parquet ?
L’entretien courant d’un parquet se fait avec une serpillère bien essorée. Pas de produits chimiques.

Pour les parquets huilés, régénérant une fois l’an. Pour les parquets vitrifiés, un métallisant permet d’atténuer les micro rayures. Le régénérant et le métallisant s’appliquent avec une serpillère microfibre. Séchage en 2 heures.

Puis-je rénover mon parquet ?

Oui en fonction de la couche d’usure restante. Le minimum pour l’appellation parquet est une couche d’usure de 2,5 mm allant jusqu’à 8 mm pour les massifs. Tant qu’il reste de la matière, c’est possible.

Qu’en est-il de l’environnement ?
Le mieux est d’utiliser des parquets en bois local et fabriqués en France. Il existe pour ça le label « Parquets de France » qui vous garantie ces deux conditions. Pour les bois exotiques, il est possible de s’approvisionner avec des essences issues de forêts gérées durablement. Ces bois sont labellisés FSC.

Concernant la finition des bois, nous n’utilisons que des huiles et vitrificateurs en phase aqueuse écolabel européen.

Du côté des colles, il est possible d’utiliser des colles monocomposantes à base de polymères. Ces colles ne contiennent ni isocyanates ni silicones. Ces colles sont classées EC1+ R selon l’EMICODE et A+. Elles garantissent une très faible émission de COV (composés organiques volatils).

Je n’aime pas la pose flottante, ça fait du bruit !
Le fait que le parquet ne soit pas solidaire du sol le rends plus bruyant. Cependant, il est possible d’utiliser des sous-couches de type liège et caoutchouc qui atténuent fortement ce phénomène de résonance.

Quid de l’isolation phonique dans un appartement ?
Si vous avez un voisin au-dessous de chez vous, il est obligatoire d’utiliser une solution acoustique aux normes. Des sous-couches acoustiques existent pour la pose flottante et collée.

Puis-je bénéficier d’un taux de TVA à 7 % ?

Dans le cas (le plus courant) où votre logement a plus de 2 ans, et si vous prenez la formule fourniture et pose, la TVA au taux réduit de 7% s’applique. Il y a d’autres cas de figure où le taux réduit ne s’applique pas mais le code des impôts étant compliqué, renseignez vous auprès de votre conseiller.

Vous avez d’autres questions ?
N’hésitez-pas à nous contacter, nous serons ravis de vous répondre !